Un Samedi matinal


C'était un samedi matin chez mes parents, la veille j'avais eu une rude journée. J'avais discuté avec mes parents, des problèmes familiaux. Et souhaiter un joyeux anniversaire à mon père. Le soir même, je rentre chez mes parents. 21h30, la fatigue commence à m'envahir, comprenez-le c'est dur de commencé deux jours d'affilé à 8h, surtout que pendant deux ans, je n'ai jamais commencé avant 9h / 9h30. Je sombra dans la nuit.


Après une longue nuit, perturbé par le réveil que j'ai oublié de retirer et papa qui vient me prévenir qu'ils partaient à bricodepot. Je me réveille dans ma chambre avec l envie d'y rester toute la matinée. Absence de motivation, mes yeux ne supporteraient quelconque objets lumineux, brillants..., des lettres qui se suivent, mes oreilles ne veulent pas entendre un quelconque son, note, bruit...Mes jambes ne veulent pas supporter mon corps, mon cerveau n'a pas envie de voir des êtes humains moroses.

J'ai laissé mes appareils auditifs sur la table de chevet pour faire durer le silence, le calme de la maison, mes lunettes pour voir flou. Être totalement moi ! Mes yeux se ferment et ma pensée écrit de joli texte éphémère. Ils s'ouvrent pour contempler le ciel. Qu'est ce que ça va vite les nuages ! Et qu'est ce que c'est beau ! Tu ne trouves pas ?!
C'est dans ces petits moments que j'apprécie ces petites choses simples : un ciel, une fleur, un rayon, un animal...

Venez avec moi ! Faisons rien ! 

Commentaires

Articles les plus consultés